· 

Burnout : êtes-vous un sujet à risque ?

Cela a t-il un sens de poser la question de "personnalité et burnout"? En prévention, les causes du burnout sont toujours à rechercher dans l'organisation du travail : surcharge de travail, absence d'espaces de discussion, manque de soutien de la hiérarchie et des collègues, qualité empêchée...

Je souhaite apporter néanmoins des éclairages sur le lien possible entre burnout et caractéristiques personnelles. Précisons qu'aucune étude ne montre de lien entre l'épuisement professionnel et l'âge, le genre ou le niveau d'études de l'individu touché.

Par contre, les études montrent que les traits de personnalité jouent un rôle dans cette problématique. Notamment :

  • certaines caractéristiques émotionnelles : tendance à percevoir, construire et ressentir la réalité et les événements comme menaçants et pénibles
  • le caractére consciencieux : méticulosité, persévérance, organisation...

De plus, les personnes souffrant de burnout sont souvent très engagées dans leur travail. Donnant à celui-ci une importance primordiale (sens et valeurs donnés au travail). C'est dans le travail que ces personnes se sentent utiles et s'accomplissent. Attention, je ne dis pas que le syndrôme d'épuisement professionnel est "une maladie du battant" ! En effet, cela signifierait l'existence d'un seuil de sur-engagement duquel le travailleur s'écarterait. Ce qui est absurde.

 

Néanmoins, gardons à l'esprit que les personnes victimes de burnout sont très souvent fortement investies dans leur travail et appréciées tant au niveau technique que relationnel.

Le burnout intervient en tout cas lorsque le déséquilibre devient trop important pour la personne :

  • entre la réalité de son travail (et ses conditions de travail)
  • et ce que son travail devrait être au regard ce que son métier représente pour elle.

En cas d'exposition chronique à des facteurs pathogènes liés à l'organisation du travail et en l'absence de régulation collective, le risque du burnout est alors fort.

A chacun d'entres nous d'être vigilant sur ses conditions de travail, son rapport aux autres dans le travail et son propre rapport au travail dans sa quête de sens.