· 

L'enquête métier en bilan de compétences : une étape clé !

L''enquête métier est une étape fondamentale et incontournable dans la démarche de bilan de compétences.Sinon, on court à la catastrophe !

 

Pourquoi une enquête métier ?

  • pour s'informer concrètement de la pratique du métier auprès du professionnel qui l'exerce. Il faut sortir du huit clos entre le bénéficiaire du bilan et le conseiller ! Et ainsi valider la représentation que l'on a du métier et sa réalité, et les écarts de perception.
  • éviter ainsi l'idéalisation du métier ou de tomber dans le fantasme. Il y a toujours des côtés ennuyeux, pénibles, répétitifs, même dans le plus beau métier du monde à vos yeux. Il est essentiel de les identifier pour valider un projet et se préparer à tous les aspects du métier. Dans ma pratique, c'est souvent à ce stade qu'une belle hypothèse sera abonnée par la personne. Et c'est tant mieux! Dans un bilan, il faut savoir ouvrir les portes mais aussi les fermer, et savoir pourquoi on les ferme. Cela est soulageant, permet de libérer de l'espace mental et de l'énergie. Pour se recentrer sur des hypothèses plus justes et ne pas rester à ruminer une idée inconsistante de reconversion.
  • recueillir des conseils pour votre projet.
  • et enfin, commencer à constituer un réseau dans le milieu dans lequel vous souhaitez vous orienter.

Comment réaliser une enquête ?

  • se documenter largement avant les enquêtes métiers pour poser les bonnes questions aux professionnels.
  • préparer bien sûr une trame de questions à poser, et une trame d'entrée en relation à l'écrit et à l'oral.
  • consulter plusieurs professionnels, au moins 3 pour recueillir des perceptions différentes. Ne pas s'arrêter au premier professionnel négatif ou super positif !
  • pour trouver les professionnels : multiplier les canaux de contacts
    • votre propre réseau
    • les réseaxu sociaux professionnels
    • contacter les fédérations et syndicats professionnels qui ont des annuaires
    • faire de la veille sur les blogs et forums liés au métier ou au secteur de votre projet. Des professionnels actifs y témoignent et sont en général très ouverts au partage
    • visiter des salons professionnels
    • participer aux journées découverte des métiers, à la Cité des Métiers, au Pôle Emploi...
    • prendre contact avec les écoles qui préparent au métier visé, et qui ont aussi des annuaires d'anciens élèves
  • pour entrer en relation, privilégier le contact téléphonique si vous avez le numéro. Ce n'est pas au professionnel à vous rappeler ! Laissez un message en demandant de rappeler ne fonctionnera pas. Même si la personne est ouverte à vous parler. Sinon, utilisez, un message mail en expliquant clairement votre démarche. Rapide et concis ! Si la personne est prête à vous aider, elle vous enverra son numéro.
  • et de plus, étudier la possibilité ensuite de faire une immersion sur le lieu de travail. C'est sans doute, l'arme la plus efficace pour appréhender la réalité d'un métier et de son environnement.

Et si vous avez des appréhensions à décrocher votre téléphone, ou peur de déranger, n'oubliez pas que les professionnels adorent parler de ce qu'ils font ! "Parlez moi de moi , j'adore ça !".